Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CINEROND

- 5 - LE CINEROND EN ACTION

Un public disséminé, un festival qui va mal, une programmation douteuse, une crise qui n’en finit pas, des intermittents au chômage et le noir qui envahit l’espace… c’est alors…. Que surgissant de nul part, comme un infirme n’ayant point encore rencontré Dieu, la petite chariote grinçante du Cinérond rompt la morosité ambiante. Franck Normand est là, dressé devant eux, le chapeau melon de feu son grand-père posé sur sa tête au bouc frémissant. Le public se rapproche quelque peu éberlué mais attiré par une force invisible. Bonimenteur, faiseur de salades, faisant se pâmer les dames, Franck entreprend de redonner l’ouie et la vue à ceux qui croyaient les avoir perdus. Lorsque son doigt se pose avec humilité sur une touche du piano, ou sur le front du premier petit enfant venu à lui une lumière vaporeuse émane du Cinérond et plonge les spectateurs au plus profond d’eux-mêmes. Avec Berthe Ringue et Robert Villier, ils seront tour à tour explorateur, banane géante, cyclope, merlu, chaise de bureau, ratatouille ou deltaplane. « L’art vivant n’est pas mort ! » crie un spectateur à travers une foule de 53,2 personnes qui sait désormais pourquoi elle est sortie ce soir.

Hébergé par Overblog